Musée Haribo d’Uzes

Bilool nous a monté la tête sur une idée de sortie. Choupi a eu l’amusante idée de visiter le grand Musée de bonbon Haribo à Uses.En gourmands que nous sommes , nous avons, de bon cœur, accepté !

Le musée

1er étage : La fabrication et l’origine de la marque

Au premier étage du musée, il y avait un planisphère représentant différentes matières premières utilisées comme arômes, comme textures, etc… dans la conception des confiseries Haribo. Il représentait aussi leur provenance (des quatre coins du monde).

Ensuite, nous sommes rentrés dans une salle dédiée entièrement à la transformation de la réglisse en confiserie. Au départ, la réglisse est une plante dont le bâton et la feuille sont récupérés pour faire des bonbons Haribo. Ses racines sont aromatiques et aussi utilisées en pharmacie. Puis avec Bilool, nous avons regardé un reportage vidéo sur la fabrication des fameux petits oursons : Original Gold-Bears (les Oursons d’Or). Dans cette même salle télévisée, on pouvait lire une petite biographie de Hans Riegel, le créateur d’Haribo. Il y avait même une grande maquette dans une vitrine le représentant à ses débuts, prenant pour laboratoire sa buanderie, derrière lui une étagère pleine de flacons remplie de colorants. Juste à coté en avançant un peu plus, nous pouvions voir, exposés tel des trophés, les moules en amidon utilisés pour les bonbons. L’enrobage et le sucrage des fraises Tagada se fait dans des mélangeuses. Entre chacune d’elles, différents moments :

les fraises tagada incolores et non sucrées 2nde mélangeuse

- 1ère mélangeuse : les fraises Tagada incolores et non sucrées
- 2nde mélangeuse : les fraises Tagada pendant le sucrage et la mise du colorant
- 3ème mélangeuse : une fois bien tournées, elles sont prêtes à être dégustées !

2ème étage – ateliers ludiques pour jouer avec ses sens

A cet étage, nous avons pu nous amuser sur différents ateliers ludiques qui mettaient au travail nos sens.

Nous devions reconnaître les bonbons grâce à leur senteur, en touchant sans pouvoir les regarder, en regardant un écran où l’on nous montrait la matière première principale utilisée pour sa fabrication. Quant à a l’ouïe, même si elle était sollicitée, les sons utilisés devaient probablement provenir de publicités montrant le bonbon en train de rebondir mollement en faisant un bruit rigolo. Le seul sens qui n’a pas été sollicité était le goût.

3ème étage – le merchandising

Dans la salle suivante, l’histoire des emballages des bonbons Haribo au fil des années : un grand échantillon des bonbons (pour ne pas dire la plupart) étaient exposés dans une vitrine a l’entrée de la salle. Dans celle-ci (la salle), les différents emballages qui étaient utilisés par Haribo dans les années 40-50 et, à coté, en comparaison, les emballages d’aujourd’hui. Placée au centre de la salle, une grande vitrine à l’intérieur de laquelle on a pu admirer de très originales créations de robes et de vêtements féminins ornés de confiseries Haribo ou d’emballages de la marque.

Sous-sol – la salle des machines

Au sous-sol, étaient exposées de vielles machines. A l’entrée du musée, nous nous étions fait remettre des jetons que l’on a pu utiliser sur l’une d’entre elles : 1 jeton permettait d’activer la machine (tous les rouages étaient visibles) qui nous délivrait 4 sachets de Car En Sac !

La boutique

Dans la boutique du musée Haribo il y avait beaucoup de bonbons et tout le monde en a acheté : c’était un peu la caverne d’Alibaba ! Il y avait des Tagada, des des Dragibus, des réglisses… Ainsi que divers objets de merchandising comme : des pelluches, jeux d’échec, balles pour jongler, calendriers, des cartes représentant des anciennes pubs, etc… Et le prix était moins élevé que dans les magasins où nous avons l’habitude de faire nos courses ! Nous en avons profité pour faire nos provisions !

C’était trop méchant ! On s’est amusé et on a grave envie d’y retourner ! N’hésitez pas à y aller : c’est un musée très accueillant qui ravira les petits et les grands !

Et n’oubliez pas : « Haribo c’est beau la vie, pour les grands et les petits » !

La galerie photo de notre sortie sur le site de Nouvel Horizon Rians : LIEN

Article réalisé par toute l’équipe d’AJIR

Pas de commentaires actuellement, soyez le premier.

Laissez un commentaire